Spectacles à ne pas manquer

Concert "LES SIECLES"

Cliquez ici : Les Siècles Musique
Direction François-Xavier Roth
György Ligeti Poème pour 100 métronomes
Ludwig van Beethoven Symphonie n°8 en fa majeur
Maurice Ravel L’Heure espagnole (version concert)

Un concert donné par un des orchestres Français qui "monte" dans un programme des plus original.
A ne manquer sous aucun prétexte.

Horloges et métronomes sont à l’honneur du concert de l’orchestre de François-Xavier Roth, de Beethoven à Ligeti.
C’est un instrument assez incroyable qui a été inventé au début du XIXe siècle. Son nom : le métronome. Il permet de régler la vitesse de la musique. Son arrivée a sans conteste bouleversé la manière de composer. Et c’est pour cette raison que Beethoven lui-même va jusqu’à parodier le tic-tac du métronome dans sa Huitième symphonie.
Plus près de nous, Ligeti compose lui un poème pour…  100 métronomes ! Une partition spectaculaire qui ouvrira le concert, avec des métronomes disséminés au milieu du public. Surprise… La pièce maîtresse du concert sera L’Heure espagnole de Ravel ; une délicieuse comédie où femmes et amants se retrouvent autour d’une horloge. Ravel associe musique et théâtre avec esprit, servi ici par des chanteurs de premier plan. A noter que les musiciens des Siècles vont changer d’instruments au cours de ce concert : ils vont passer des instruments classiques pour la Symphonie n° 8 de Beethoven à des instruments français du début du XXe siècle pour l’œuvre de Ravel. Un tour de force !


STABAT MATER de JENKINS

STABAT MATER - Karl JENKINS 

Sous l'impulsion de l'Harmonie d'Eybens-Poisat, l’Ensemble vocal de Meylan, la Chorale Dauphinelle de Saint-Ismier ainsi que les solistes Chrystèle Chovelon et Bertille Puissat se retrouvent afin de mener à bien la première française du Stabat Mater de Karl Jenkins dans sa version pour orchestre d'harmonie.

Cette œuvre, composée en 2008 par Karl Jenkins (compositeur gallois né en 1944) se veut résolument moderne et métissée, croisant la musique occidentale classique et des éléments traditionnels de l'Orient.

Parmi les 12 mouvements qui composent cette œuvre, 6 sont issus des versets originaux mais d'autres sont des poèmes chantés dans des langues diverses (anglais, araméen, grec, hébreu,...).
Nous avons également trouvé un écrin à la hauteur de l'évènement, puisque nous allons collaborer avec La Rampe – La Ponatière à Echirolles, scène conventionnée danse et musique.

Enfin, qui dit projet exceptionnel dit budget exceptionnel : solistes, techniciens, logistique, partitions, droits d'auteur, location de salle, communication... rien de superflu, que des dépenses d'action, et c'est ensemble que nous allons y arriver !

L’Harmonie d’Eybens-Poisat (HEP) est un orchestre dont la première création date d’un siècle et demi (1869). Elle est l’héritière d’une histoire qui l’a vue s'enraciner profondément dans notre région iséroise grâce à la pratique intergénérationnelle de la musique. A la baguette depuis 2011, Cédric Rossero conduit environ 70 musiciens amateurs âgés de 12 à 83 ans. Réunie chaque semaine, l'harmonie explore des répertoires variés mêlant exigence et plaisir de se retrouver.
www.h-ep.fr/ Facebook

La Chorale Dauphinelle de Saint-Ismier, créée en 1982, est composée de 61 chanteurs amateurs passionnés. Emmené par Valérie Denorme, sa directrice musicale, le choeur aborde les grandes pièces du répertoire classique, profane ou sacré, souvent avec solistes et orchestre, mais explore également des œuvres plus contemporaines. Locale mais aussi voyageuse, Dauphinelle participe à des festivals à l'étranger (Vérone, Budapest...).

L'Ensemble Vocal de Meylan (EVM), lancé en 1988, rassemble environ 70 chanteuses et chanteurs amateurs, tous animés par la passion de la musique. Sous la baguette de Mickaël Kourganoff, le choeur aborde un répertoire varié, guidé par une envie de découverte et de défis musicaux à relever. L'association collabore régulièrement avec d'autres ensembles régionaux voire internationaux.