Les Instruments à Cordes

Les ancêtres de presque tous les instruments à cordes utilisés dans l'orchestre moderne sont originaires d'Europe, d'Afrique du nord et du Moyen-Orient.

LES CORDES

Il existe de nombreux instruments à cordes, autres que ceux de l'orchestre, dont on joue à travers le monde.
Dans un orchestre, la "section des cordes" comprend les violons, les altos , les violoncelles et les contrebasses. Ils forment une famille , tous se ressemblent très fort, la taille exceptée, et tous se jouent à peu près de la même façon.
Dans la plupart des orchestres, ils constituent aussi les instruments les plus nombreux et ont plus à jouer que tout autre groupe ou section, interprétant des mélodies et jouant les harmonies.
Ils représentent une sorte de tampon sonore pour le reste des instruments. A telle enseigne que, des débuts de l'orcheste à nos jours, des compositeurs ont parfois écrit de la musique pour orchestre à cordes, sans aucun autre instrument.

La famille des violons est issue du REBAB, instrument du Moyen-Orient, et du nord de l'Afrique.
Elle est parvenue en Europe lors des croisades (XIe-XIIIe siècle) et lors de l'invasion de l'Espagne par les Maures d'Afrique du Nord.
Le REBAB est devenu REBEC en s'européanisant. Il a ensuite évolué vers la Lira da Braccio ou viola da braccia. C'est les luthiers Italiens qui ont fixé l'évolution en développant le violon (1550).

Le rebab

Le rebec

La lira da braccio

Principe acoustique des cordes

Une expérience simple avec un élastique va mettre en évidence le principe acoustique de la famille des cordes :
Si on tend l'élastique entre les doigts et qu'on le met en vibration, plus il est tendu plus la vibration est rapide plus le son qu'il émet est aigu.
Si on prend un élastique plus épais avec la même expérience il émettra des sons plus graves.
Principe simple : 
Corde épaisse - sons graves  / Corde tendue - sons plus aigus / corde détendue- sons plus graves
Corde fine - sons aigus  / Corde tendue - sons plus aigus / corde détendue - sons plus graves

Différents modes de jeu.
Les instruments ont été regroupés en fonction de la technique de mise en vibration de la corde.

  • Cordes frappées : Piano, Timpanon, Cithare d'Iran.... Le son n'est pas entretenu il s'éteint donc assez vite. La durée du son est liée à l'épaisseur de la corde (masse de matière en vibration). Sur le piano moderne on a alourdi les cordes graves avec des torsades en cuivre et multiplié le nombre de cordes pour une seule note sur la partie médium du clavier pour enrichir et allonger la durée des sons.
  • Cordes pincées : Guitare, Mandoline, Clavecin.... Ce sont des instruments de sonorités douces plutôt destinés à la musique de chambre. Les sons émis sont de courtes durées. Les cordes sont mises en vibration grace à un ongle (guitare) ou sauterau (clavecin), un médiator (petit ongle de corne ou de métal tenu entre les doigts) pour les mandolines, le bandjo, le luth....
  • Cordes frottées : La famille des violons, la viole à roue, .... le son est entretenu par un archet (violons) ou une roue qui frotte sur la corde (vielle à roue). Tant que l'archet ou la roue sont en mouvement le son dure.

​​​​​​​

Les 4 cordes libres sont dites "ouvertes" , chacune produisant sa propre note lorsqu'elle est frottée ou pincée (pizzicato). Le violoniste en pressant sur les cordes avec les doigts réduit la longueur de celles-ci. La technique de l'archet est tout aussi importante. L'instrumentiste apprend à passer l'archet perpendiculairement aux cordes comme un chanteur apprend à inspirer et retenir sa respiration.